Entreprises, comment bien choisir son laboratoire pour un achat ou une location en fonction de ses caractéristiques ?

Vous êtes à la recherche d’un laboratoire afin de développer les activités de biotechnologie, recherche médicale, pharmaceutique ou agroalimentaire de votre entreprise ? Cet article va vous expliquer les différences entre les types de laboratoires. Cela vous permettra de mieux chercher, et trouver, celui qui correspond le mieux à l’utilisation que vous voulez en faire.

Les différents types de laboratoire

Il existe 4 sortes de bâtiments pouvant abriter un laboratoire. Ils se différencient surtout au travers des équipements qui les composent. Ils sont intitulés L1, L2, L3, L4, le premier étant le moins équipé en mesures de sécurité. Le dernier a une plus grande importance de confinement que les autres, en fonction des agents biologiques (micro-organismes naturels et génétiquement modifiés) qu’il abrite.

- Les laboratoires L1 sont dédiés à des manipulations chimiques de base et sans risques. Les mesures de sécurité sont générales : lieu de travail propre et en ordre, sol mur et plafond sont lisses et sains, lavage des mains et port de gants. Les locaux sont équipés d’un système de ventilation mécanique et il y a un vestiaire attenant, dans lequel les équipements de protection individuelle ne doivent pas être rangés. Ce genre de locaux est parfait pour des tests, l’élaboration d’échantillons ainsi que pour la R&D pour les secteurs agro-alimentaire et cosmétiques par exemple

Découvrez toutes nos annonces immobilières de laboratoires et salle blanche en tous genres

- Les laboratoires L2 se différencient des premiers par un niveau de sécurité et de confinement plus élevé, car les micro-organismes qui y sont manipulés peuvent être porteurs de maladies chez l’Homme, sans grande dangerosité ni risque de propagation. La salle de travail est séparée au moins par une porte verrouillable, sur laquelle doit être affiché le pictogramme “Danger Biologique”. Les fenêtres doivent être fermées pendant les manipulations, les paillasses doivent être propres et
imperméables. La présence d’un autoclave est optionnelle.

—> Qu’est-ce qu’un autoclave ?
Un autoclave est un appareil à pression de vapeur d’eau, il permet notamment de stériliser l’eau. Cet appareil est souvent utilisé dans les hôpitaux.

- Ce qui différencie le laboratoire L3 du L2, c’est qu’il s’agit d’un local en dépression. L’entrée du personnel se fait par au moins un sas afin de garantir le confinement des organismes manipulés dans le labo. Ce laboratoire peut servir lors de la manipulation d’OGM (organismes génétiquement modifiés). Tous les L3 contiennent au moins un PSM (poste de sécurité microbiologique), hottes de protection obligatoires dès qu’un agent pathogène est manipulé. Le choix du PSM dépend surtout du niveau
de risque.

Découvrez toutes nos annonces immobilières de laboratoires équipés

- Enfin, les laboratoires L4 sont ceux avec le plus haut niveau de sécurité. Ils sont composés de toutes les exigences des L3, ajoutés à cela une ventilation de secours, d’un interphone et d’une douche dans le sas. Le personnel est équipé d’un scaphandre hermétique et en surpression. Ces laboratoires sont considérés comme très dangereux et n’existent qu’en petit nombre. Il n’y en a que 3 en France par exemple.