Spécialisée dans les technologies de biocontrôle comme alternative aux pesticides chimiques, la société Antofénol implantera sa future unité de production dans le Vaucluse. Immo-HUB vous en dit plus sur cette implantation qui confirme le statut à part du territoire dans le domaine de l’agroalimentaire et de la naturalité.

Récemment mis à l’honneur par l’agence Vaucluse Provence Attractivité, le campus ISARA/ISEMA forme les futurs cadres de la naturalité dans de nombreux domaines d’application comme l’agroalimentaire, l’agroécologie, l’industrie du vivant … Un atout de poids pour un territoire connu pour sa vigueur et son dynamisme. Le Vaucluse est d’ailleurs au cœur de la 1re région Bio de France et du 1er bassin producteur de fruits-légumes-PPAM.

Un écosystème fort dans le domaine de la naturalité

Autant de données qui n’ont pas échappé au groupe Antofénol au moment de choisir où implanter sa future unité de production. Spécialisée dans les technologies de biocontrôle comme alternative aux pesticides chimiques, l’entreprise héraultaise a, en effet, opté sans beaucoup d’hésitations pour la commune du Thor, au nord de Cavaillon et à l’est d’Avignon, pour édifier son nouveau site. « La Région Sud et particulièrement le Vaucluse bénéficient d’un écosystème fort dans le domaine de la naturalité, explique Fanny Rolet, fondatrice et dirigeante d’Antofénol qui ajoute L’attractivité du territoire pour le recrutement des futurs talents et la présence de formations spécialisées en biotechnologie ont également pesé dans la décision finale ». Enfin, cette implantation va permettre à l’entreprise - qui ambitionne de s’imposer comme un leader dans son domaine - de se trouver à proximité directe de la matière première indispensable à sa production, les sarments de vigne tout en ayant un impact environnemental le plus faible possible.

Des acteurs locaux engagés

Soutenu par le plan France Relance, le projet d’Antofenol baptisé « Bee Api » a bénéficié de la mobilisation de l’ensemble des acteurs du territoire et notamment de l’agence Vaucluse Provence Attractivité qui a noué un premier contact avec l’entreprise lors des ‘Cosmetics days 2018’, un congrès scientifique organisé à Avignon. Conçu de façon à être éco-responsable, la future usine sera construite au sein de l’écoparc d’activités Saint-Joseph dans la commune du Thor et produira, dès son inauguration début 2024, plus de 600 tonnes d’Antoférine, son antimicrobien naturel. Ce projet permettra la création de quelques 120 emplois sous 5 ans.  

Pour en savoir plus sur les opportunités offertes par le territoire, cliquez ici.

 

Antofenol choisit le Vaucluse

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux