Energies renouvelables, biotechnologies, aquaculture, transports, industries navale et nautique, numérique, tourisme et croisière… l’économie bleue offre un espace de développement inédit et répond aux besoins croissants de la population dans des domaines qui vont de l’alimentation à la santé en passant par la transition énergétique ou encore les transports et les loisirs. Un potentiel unique déjà bien appréhendé par un certain nombre de territoires qui s’appliquent à offrir des conditions de développement optimales aux entrepreneurs du secteur.

Quel est le point commun entre la Nouvelle Aquitaine, Malaga, l’agglopôle de Sète, la métropole Aix-Marseille-Provence et les Iles Canaries ? Comme un certain nombre de territoires, ils ont choisi de faire de l’économie bleue un des axes majeurs de leur développement. Comment ? En offrant aux entrepreneurs et porteurs de projet tout ce dont ils ont besoin pour lancer ou développer leur activité. Les Iles Canaries, par exemple, ont développé des infrastructures de pointe dans le secteur grâce au PLOCAN, la plateforme océanique des îles canaries. Véritable contre d’innovation et de technologie, ce consortium favorise la collaboration entre les différents acteurs du secteur et offre des plateformes technologiques pour renforcer la coopération entre organismes de formation et entreprises. L’archipel espagnol est cependant loin d’être le seul à avoir décelé tout le potentiel de la filière.

 

 

Une main d’œuvre qualifiée et des synergies à fort potentiel

Avec plus de 50 000 emplois, c’est peu dire que l’économie bleue est un secteur fondamental pour la Nouvelle Aquitaine. Premier dans de nombreux domaines comme le tourisme, la glisse – plus de 100 000 surfeurs chaque été – mais également la production et l’expédition d’huitre, le territoire s’est imposé comme une terre de prédilection pour les entrepreneurs du secteur. La région bénéficie, en outre, d’une véritable tête de proue avec La Rochelle, premier port de plaisance français. Plus au sud, sur la Costa del Sol, Malaga n’est pas en reste avec près de 700 entreprises pour environ 50 000 emplois. Et son empreinte s’étend sur le reste de la région puisque la filière compte plus de 300 000 travailleurs en Andalousie, soit près de 10% de l’emploi total au sein du territoire. Créé il y a quelques années, le cluster Maritime-Marin d’Andalousie s’emploie à structurer le secteur et à favoriser son développement en multipliant les mises en réseau et en initiant de nouvelles coopérations. En 2019, l’événement « les opportunités de l’économie bleu en Andalousie », a ainsi permis de renforcer la collaboration entre les autorités régionales, les principaux acteurs de l’économie bleue et Centre national espagnol du Mécanisme d’assistance pour la Méditerranée occidentale. A la clef, une meilleure visibilité des projets, opportunités de financement et autres synergies au sein de la communauté autonome andalouse. Moteur de ce développement, le port de Malaga offre des opportunités remarquables aux entrepreneurs et porteurs de projet qui peuvent s’appuyer sur des infrastructures de premier plan et qui ont déjà fait leur preuve que ce soit dans le domaine de la logistique, de la construction navale… ou du digital. Véritable Silicon Valley européenne, Malaga abrite ainsi les centres d’innovation, de recherche et de développement de nombreuses multinationales comme Google, DEKRA, TDK, Globant ou Vodafone. Un environnement propice à l’innovation et dont profite les jeunes pousses innovantes comme, par l’entreprise, AlgaQua. Lauréat du concours Blue-Growth, elle a également récompensé par l’université de Malaga pour son travail sur de nouvelles espèces d’algues susceptibles d’être utilisées dans l’élevage marin.

L’ambition n’est pas différente au sein de Sète Agglopôle Méditerranée, en Occitanie, qui souhaite devenir le territoire de référence de la croissance bleue. La recherche appliquée avec le futur Centre du littoral et de la mer (Celimer), la formation et l’enseignement supérieur une pépinière d’entreprises innovantes et une zone économique maritime sont les 4 piliers sur lequel le territoire entend s’imposer pour proposer un terrain d’expérimentation unique aux chercheurs, entreprises et étudiants qui ont l’ambition de relever les défis de la transition énergétique et de la préservation de la Méditerranée en y mettant à l’épreuve et en y installant leurs solutions d’avenir.

 

 

Mettez le cap sur la croissance

Robotique sous-marine, ingénierie environnementale, construction et maintenance de navires, tourisme nautique, aquaculture, biotechnologie, énergies marines renouvelables, services… l’économie bleue, c’est tout ça et même plus encore ! De nombreux territoires se sont engagés pour accompagner les entrepreneurs et faire émerger les futurs leaders nationaux et européens de la mer. Contactez-nous pour déterminer ensemble le plus à même d’accueillir votre projet et d’être l’un des moteurs de votre croissance !

Contact

Anton Frenzel

@. a.frenzel@geolink-expansion.com / T. 06 71 85 03 21

Serez-vous le futur champion de l’économie bleue ?

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux