Filière clef et premier employeur de la région Occitanie, les Sciences de la vie sont une priorité pour la métropole toulousaine qui a fait du secteur un des axes forts de sa politique de développement. Immo-HUB vous en dit sur un écosystème parmi les plus réputés d’Europe. 

Impossible de faire l’impasse sur l’aérospatiale lorsqu’on parle de Toulouse. D’Airbus Group au Centre national des études spatiales (CNES) en passant par Latécoère, Safran, Liebherr ou encore Thales, ils ont tous choisi la capitale de la région Occitanie pour assurer leur développement. Un constat qui vaut également pour le secteur de la santé qui a trouvé au sein de la ville rose un environnement propice à son épanouissement avec de nombreuses initiatives dans les domaines de la lutte contre le cancer, le diabète ou encore l’obésité. Une forme éclatante qui doit beaucoup aux partenariats et passerelles mis en place entre deux filières qui ont mutuellement beaucoup à s’apporter. « C’est notamment le cas dans le domaine de l’intelligence artificielle qui reposent sur des technologies communes aux deux filières », explique Jennifer Lartigue, ingénieure Commerciale Sciences du Vivant pour le département de développement économique Invest in Toulouse au sein de l’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole.

Toulouse Métropole, un écosystème parmi les plus performants d’Europe

Une fertilisation croisée qui a permis de développer un écosystème innovant dans le domaine des sciences de la vie. Avec des ambassadeurs de renom comme les Laboratoires Pierre Fabre, Evotec InvivoGen, Clariant, IFF-Lucas Meyer… la métropole Toulousaine s’est taillée une solide réputation dans les secteurs de la santé et de la cosmétique. Implanté sur l’ancien site AZF, Le campus Santé du Futur - Oncopole, qui regroupe acteurs privés et publics s’est imposée comme la référence européenne dans le domaine de la recherche contre le cancer avec des acteurs de renommée internationale comme le Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT) ou l’IUCT-Oncopole (Institut Universitaire du Cancer à Toulouse). « Chaque année sur le podium des meilleurs hôpitaux de France, le CHU de Toulouse - qui dans le cadre de ce classement englobe les sites de l’Oncopole, de Purpan et de Rangueil - est le point de convergence de nombreuses initiatives au sein du territoire », renchérit Jennifer Lartigue qui rappelle également le statut de Toulouse dans les domaines de la cardiologie, de la silver économie, de la microchirurgie ou encore de la neurochirurgie. « Le fruit de la coopération avec le secteur de l’aéronautique et de l’aérospatiale permet au secteur d’être à la pointe en ce qui concerne les dernières technologiques comme, par exemple, dans le domaine des outils d’aide à la décision via notamment les solutions apportées grâce à l’intelligence artificielle », rappelle Jennifer Lartigue.

 

Les Laboratoires Pierre fabre, partenaires historiques de l'Oncopole de Toulouse © Rémi Deligeon

 

Faire de la France un des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle

En pleine expansion, l’intelligence artificielle offre un potentiel de développement remarquable pour la médecine de demain, notamment en ce qui concerne la lutte contre le cancer. De nombreux partenariats ont ainsi été mis en place, au sein de Toulouse Métropole, entre acteurs industriels et médicaux pour développer des solutions innovantes. Quelques exemples : fin 2021, Transgène - société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux - et NEC - un des leaders des technologies de l'information, des réseaux et de l'intelligence artificielle (IA) - ont annoncé des premiers résultats positifs concernant un vaccin thérapeutique individualisé contre le cancer. Plus récemment, c’est Airbus et l’IUCT-Oncopole qui ont signé un protocole d’accord visant à développer des projets de recherche d’intérêt mutuel dans les domaines de l’IA et de l’analyse des données. Enfin, en mai dernier, c’est avec l’Institut de recherche technologique (IRT) Saint-Exupéry - qui intervient principalement pour les industries aéronautiques et spatiales - que l’IUCT-Oncopole a conclu un partenariat visant à mutualiser leurs compétences de pointe autour de projets de recherche basés sur l’IA avec l’objectif d’améliorer la prévention, le diagnostic ainsi que les soins en oncologie.

Dans le domaine de la silver économy, le territoire n’est pas en reste. Le projet Inspire autour de la médecine souhaite ainsi, via un programme gérontologique sur l’identification des biomarqueurs numériques du vieillissement, promouvoir – au sien d’un même site rassemblant quelque 600 experts de renommée internationale – promouvoir un vieillissement actif et sain.

Un rayonnement véritablement international

L’attractivité de Toulouse Metropole dépasse les frontières du Vieux continent. Après avoir construit sa première usine aux Etats-Unis, dans l’état de Washington, l’entreprise Evotec a choisi Toulouse, l’an dernier, pour implanter son premier site de production biologique en Europe. Un investissement de près de 200 millions d’euros - avec un peu plus de 150 emplois à la clef - pour un projet qui a reçu le soutien de l’Etat, de Toulouse Métropole et de la région Occitanie. Un soutien financier mais également un accompagnement sur mesure de l’agence d’attractivité d’Invest in Toulouse afin de répondre aux besoins du géant allemand qui a été séduit par l’écosystème toulousain et la capacité du territoire à répondre à ses enjeux qu’ils soient de l’ordre logistique, industriel ou même au niveau des compétences et savoir-faire. « Cette implantation est une parfaite illustration de la volonté de la collectivité de répondre aux enjeux actuels de relocalisation et de souveraineté mis en lumière par la crise sanitaire. Avec des projets comme celui d’Evotec, l’ambition est de renforcer le statut de Toulouse dans le domaine de la bioproduction mais également de renforcer une chaine de valeur tournée vers la médecine du futur », complète Jennifer Lartigue. Dans ce but, Invest in Toulouse propose aux entrepreneurs toute une gamme de services visant à faciliter leur prise de décision : données économiques et territoriales, identification de partenaires potentiels, visites sur site… sont quelques-unes des actions mises en place pour accompagner les porteurs de projets. « Le réseau développé par l’agence lui permet également d’apporter des réponses rapides et concrètes aux investisseurs sur des questions de financement, de recrutement et j’en passe », précise Jennifer Lartigue.

Jennifer Lartigue, ingénieure commerciale Sciences du vivant - Invest in Toulouse. 

 

Une offre immobilière adaptée

Qu’on parle de bureaux ou de laboratoires, le territoire propose dès à présent des biens disponibles dès à présent à l’achat ou à la location. « En fonction des besoins, nous travaillons main dans la main avec l’entrepreneur pour essayer d’affiner son projet et trouver des biens, du foncier ou des terrains en capacité de répondre à ses attentes et lui offrir les meilleures conditions susceptibles de favoriser son développement », souligne Jennifer. Le territoire organise également de nombreux évènements de façon à favoriser les échanges, d’une part entre les entrepreneurs locaux et, d’autre part, les porteurs de projet exogènes à la recherche du bon environnement. « Bien sûr la qualité du cadre de vie, même si elle ne constitue pas un sujet prioritaire pour les entreprises en croissance est un élément qui compte. Nous avons la chance à Toulouse de proposer des loyers relativement abordables en comparaison de métropole de taille équivalente, souligne Jennifer qui met également en exergue l’attrait nouveau de la France, devenue une véritable startup nation et – sur fond de Brexit - premier pays d’accueil des investissements étrangers en Europe », termine Jennifer Lartigue.

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités notamment immobilières offertes par le territoire ? Cliquez vite ici !

 

Santé : Toulouse Métropole accélère le développement des jeunes pousses innovantes

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux