Fin 2020, Cacesa, filiale du géant de l'aéronautique IAG (Iberia, British Airways), s'est implantée à Calais. Rodrigo Peñas, directeur des ventes et des opérations, explique à invest-hub.org les raisons de cette installation. Du Brexit aux opportunités offertes par la France, aucun sujet n'est écarté lors de cet entretien. 

 

Pouvez-vous nous présenter CACESA ?

Cacesa est l'acronyme de Compañía Auxiliar al Cargo Express SA. Nous sommes une société détenue à 75% par Iberia Lineas Aereas. Notre activité traditionnelle est celle de transitaire et de courrier aérien. Cependant, depuis 2015, l’entreprise s’occupe principalement de la logistique du « commerce électronique transfrontalier ». Nous fournissons des services de douane dans l'Union européenne et des services de livraison du « dernier kilomètre » en Europe et en Amérique latine pour les colis appartenant aux principaux portails Internet. Au cours des dernières années, nous sommes passés d'une société de fret aérien traditionnelle à l'un des principaux acteurs européens du e-commerce transfrontalier. En 2020, nous avons traités 74 millions de colis et notre ambition serait de dépasser les 200 millions de colis en 2021.

 

Pour quelles raisons avez-vous récemment choisi de vous implanter à Paris-CDG et à Calais ?

Nous nous sommes implantés à deux endroits différents en France pour diverses raisons. Dans le cas de Paris-CDG, cette nouvelle implantation nous servira pour tout ce qui concerne le e-commerce depuis la Chine et les USA à destination du marché français. Dans le cas de Calais, le Brexit a été un véritable défi pour les entreprises européennes et britanniques, qui ont commencé à exiger des services douaniers rapides et agiles. Cacesa dispose des outils informatiques et du savoir-faire pour y répondre depuis les bureaux de Calais. Pour Cacesa, le marché français est la priorité numéro 1. C'est un marché qui nous inspire confiance grâce à la sécurité juridique qu'offre le pays. Cela est fondamental pour une activité comme la nôtre, qui repose sur des autorisations administratives. D’emblée, l'Alliance CDG et Calais Promotion nous ont mis en relation respectivement avec les autorités douanières de CDG et Dunkerque, avec lesquelles nous avons engagé un dialogue très constructif, afin d’évoquer les procédures à suivre dans une activité aussi massive que la nôtre.

Rodrigo Peñas, directeur des ventes et des opérations pour Cacesa

 

Les changements intervenus au 1er janvier 2021 (nouvelle réglementation du e-commerce et sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne) ont-ils eu une importance décisive dans votre décision ?

Tout à fait. L'une des raisons pour lesquelles nous avons décidé d'accélérer notre processus d'internationalisation est l’approbation de la nouvelle directive TVA de l'UE qui devait entrer en vigueur le 1er janvier et qui a finalement été reportée au 1er juillet 2021 en raison de la crise sanitaire. Cette nouvelle directive révolutionne la manière dont les colis du e-commerce en provenance de pays tiers passent par les douanes. Et elle homogénéise les processus entre les 27 pays de l'UE tout en imposant de nouvelles obligations. L'interaction de la nouvelle réglementation TVA avec le Brexit représente une grande opportunité à la fois pour le monde douanier en général mais également pour le e-commerce électronique transfrontalier en particulier. Cela est dû à la puissance du marché britannique. La décision prise par le peuple britannique a imposé des contrôles douaniers sur les marchandises des deux côtés du canal. Cacesa souhaite apporter ses capacités aux clients des deux rives pour un transit plus rapide et plus sûr de leurs marchandises entre les deux zones économiques. En fait, nous sommes en train d'ouvrir un double bureau à Douvres et d'étudier la possibilité d'ouvrir également à Dublin et Holyport. Cela permettrait de faciliter le trafic de fret bilatéral entre l'île d'Irlande et l'île de Grande-Bretagne.

 

D’après vous, quel sera l'impact de ces changements sur l'activité du e-commerce ?

Globalement, ce sera un environnement plus sûr pour les consommateurs et les autorités douanières. Aussi, les représentants en douane devront fournir un effort technologique et opérationnel bien supérieur à ce qu’ils font actuellement. C'est précisément ce cadre juridique commun aux 27 pays et la nouvelle norme technologique qui ont motivé notre décision de nous étendre à travers les principaux pays de l'UE. Nous pensons notamment, outre la France, à des pays tels que l'Allemagne et la Pologne. Tout en sachant qu’en Italie, nous avons aussi un partenaire que nous avons franchisé pour toutes nos activités de e-commerce.

 

Pouvez-vous nous dire ce qui vous a attiré à Calais pour choisir de vous y implanter ? Que pensez-vous de l'accompagnement de Geolink Expansion Expansion et Calais Promotion ?

Calais est une ville dont la localisation est très stratégique. On y retrouve l'entrée de l'Eurotunnel et le principal port des ferries reliant le Royaume-Uni. Nous voulons valoriser Calais et devenir un créateur d'emplois et une source de profits pour ce territoire. Geolink Expansion Expansion nous a mis en contact avec Calais Promotion, une agence publique de développement économique, qui nous a accompagné à chaque instant. L’agence nous a aidé à trouver notre emplacement idéal, à proximité du port. Elle nous a conseillé d'un point de vue juridique et a même facilité l'embauche de personnel pour notre bureau. Ils sont extrêmement professionnels. Nous sommes très chanceux d’avoir été mis en relation avec eux. Geolink Expansion est l'entreprise qui nous a accompagné dans notre plan d'expansion. Lorsqu'ils nous ont proposé un accompagnement adapté à notre projet en France gratuitement et en toute confidentialité, nous ne pouvions pas imaginer qu'ils nous feraient gagner autant de temps et d'argent tout en minimisant nos efforts. En un an à peine, nous avons pu ouvrir notre délégation à Paris et à Calais. Geolink Expansion nous a aidé à décider. Nous sommes très reconnaissants qu’ils nous aient accompagné jusqu’aux dernières finalités du projet. Les contacts qu'ils nous ont fournis nous ont permis de tout mener à bien et en toute confiance. Ce que j'apprécie le plus chez Geolink Expansion, outre son engagement auprès des entreprises espagnoles qui veulent s'implanter dans la francophonie et le dévouement de son équipe, c'est son approche globale. Ils savent parfaitement définir les zones d'implantation optimales et nous proposer des opportunités immobilières adaptés à nos besoins. Ils ont une réelle maitrise de l’analyse économique du marché du travail. Nous sommes sûrs que les nouvelles délégations CDG et Calais vont être un succès et pour cela nous remercions Geolink Expansion-Barcelone et la grande équipe qui travaille avec eux depuis la France.

 

Que pouvez-vous nous dire sur l'espace dans lequel vous serez implantés ? Quels sont, selon vous, les principaux attraits de Calais pour le secteur du e-commerce en particulier et pour les entreprises en général ?

A Calais, nous avons loué un entrepôt de 600 m2 avec des bureaux dans la zone industrielle des Dunes. Nous avons besoin de cette première implantation pour obtenir les licences douanières et démarrer notre activité. Dans quelques mois, il est fort probable que nous ouvrions un deuxième site pour la réalisation d’activités logistiques. La localisation stratégique de Calais est soutenue par les autorités, qui favorisent l'implantation de sociétés étrangères comme Cacesa. Sans aucun doute, une politique intelligente pour faire d'un événement traumatisant comme le Brexit un moteur de développement pour Calais et sa région.

Le marché français inspire confiance !

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux