Développer son entreprise en Espagne

Développer son entreprise en Espagne

Les raisons pour lesquelles les entreprises font face à un projet d’expansion sont multiples et répondent à des besoins stratégiques dans leur trajectoire : renforcer leur présence sur un territoire, se rapprocher de leurs clients, raccourcir les délais de livraison, garantir l'approvisionnement, réduire leur empreinte carbone, minimiser l'impact des coûts de transport, optimiser la capillarité de leurs services, accéder à de nouveaux talents, bénéficier de coûts de fonctionnement plus avantageux...

 

Pourquoi développer son entreprise en Espagne ?

L’Espagne possède une grande capacité à attirer des investissements et des projets créateurs d'emplois.

  • L'Espagne est la 13e économie du monde et la 4e de l'UE en termes de PIB.
  • Une économie ouverte : elle est le 17e exportateur et le 15e importateur mondial, avec la France et l'Allemagne comme principaux partenaires commerciaux.
  • En termes d'investissements, l'Espagne est le 11e plus grand bénéficiaire d'investissements étrangers dans le monde et le 6e de l'Union européenne. Depuis la fin des années 1990, le nombre de sociétés à capitaux étrangers s'est multiplié, avec la création de 14 600 multinationales qui fournissent un emploi direct à plus de 1,39 million de travailleurs.
  • Le secteur des services (60,9 %) et l'industrie (28,2 %) ont concentré la plupart des investissements directs en Espagne au cours de l'année dernière.
  • Les principaux pays investisseurs en Espagne en 2019 ont été, dans cet ordre, le Royaume-Uni, la France, les États-Unis, l'Italie et l'Allemagne. L'Europe est confirmée comme la source de 64 % des investissements directs en Espagne.
  • Par rapport à la répartition géographique des investissements en Espagne, Madrid est tête en termes de flux d'investissement, suivie de loin par la Catalogne, la Castille-et-Léon et l'Andalousie.

 

Investir en Espagne : les avantages

Les avantages d'une économie mature telle que celle de l'Espagne pour attirer des projets d'investissement dans un contexte mondialisé résident principalement dans les facteurs suivants :

  • Le marché espagnol, qui compte 46 millions de personnes, constitue une porte d'entrée vers le marché européen, avec plus de 500 millions de consommateurs, et vers des marchés à fort potentiel tels que l'Afrique du Nord, en raison de sa proximité géographique, et l'Amérique latine, en raison de ses liens économiques et culturels.
  • Une population active et jeune, avec un niveau élevé de qualifications scientifiques et techniques.
  • Les coûts salariaux sont compétitifs par rapport à d'autres économies européennes matures.
  • Un vaste réseau d'infrastructures de communication :
    • Chemins de fer : Espagne est le 1er pays en Europe en termes de réseaux de trains à grande vitesse.
    • Air : avec 47 aéroports, l’Espagne concentre un 35 % du trafic entre l'Europe et l'Amérique latine.
    • Maritimes : 46 ports.
    • Autoroutes et voies rapides pour le transport routier
    • Télécommunications : avec un taux de pénétration du haut débit proche de 100 % dans les entreprises et pour les particuliers, et des services d'administration en ligne de premier plan au niveau mondial.
    • Des parcs scientifiques et technologiques, centres technologiques et universités.
  • Un pays ouvert au monde qui offre une grande sécurité (l’Espagne est le deuxième pays le plus sécurisé de l'UE) et une excellente qualité de vie aux expatriés : plus de 3000 heures de lumière du soleil par an, plus de 8000 kilomètres de côtes, une grande diversité culturelle, un système de santé et d'éducation moderne, la présence d'écoles internationales...

 

Pourquoi investir en Espagne ?

  • Pour son marché intérieur et pour être un important hub pour effectuer des opérations avec d'autres marchés (une porte d'entrée dans l'UE pour les entreprises latino-américaines et une porte d'entrée en Amérique latine pour les entreprises européennes).

 

  • Son environnement compétitif fait de l’Espagne une destination stratégique pour les activités liées aux TIC, à la biotechnologie, à l'alimentation, à l'industrie automobile, au secteur aérospatial, à la mobilité, à l'environnement et aux énergies renouvelables.

 

  • Afin de promouvoir l'investissement, la création d'emplois et la croissance économique, il existe un vaste système d'aides à l'investissement et à la R&D, en plus des programmes d'aide européens dont il bénéficie en tant qu'État membre.

 

  • Aides à la formation et à l'emploi, aides de l'État destinées aux secteurs industriels spécifiques (tels que la R&D, l'audiovisuel, le tourisme, les mines ou les produits pharmaceutiques), aides à l'investissement productif dans certaines régions espagnoles, aides aux PME innovantes, financement de l’Instituto de Crédito Oficial espagnol (« Institut officiel du crédit »), aides de l'UE, etc.

 

  • En ce qui concerne les aides à l'investissement productif dans certaines régions espagnoles, actuellement, les Îles Canaries reçoivent la plus forte intensité d'aides par projet éligible (jusqu'à 35 % de la base d'investissement éligible). L'intensité maximale est de 25 % dans la Castille-La Manche, l'Estrémadure, l'Andalousie, la Murcie et la ville autonome de Melilla, de 15 % dans les provinces de Soria et de Teruel et dans la ville autonome de Ceuta, et de 10 % en Galice.

 

 

 

Responsable implantation d'entreprises